Publié le Laisser un commentaire

Le cannabis CBD et sa vente en France

Le CBD gagne en popularité ces dernières années dans le monde, et en France. Bien que cette substance reste un sujet épineux dans son utilisation à cause des informations qui ne sont pas toujours claires, son image commence à s’améliorer. En effet, le CBD devient de plus en plus reconnu pour ses bienfaits thérapeutiques par le gouvernement français. Pour pouvoir utiliser cette approche différente du cannabis récréatif que certains individus confondent toujours, il est important de respecter certaines conditions. Connaître ces conformités permet de prodiguer cette prestation thérapeutique qui n’est pas encore saturée en France. Pour pouvoir effectuer cela, les pratiquants doivent respecter les différentes conditions sous peine de pénalisation. Cet article propose de découvrir tout ce qui concerne le CBD et ses bienfaits pas forcément connus de tous.

Le concept de CBD


Le CBD est souvent confondu avec le cannabis récréatif dont le taux de THC est haut, alors que ce n’est pas du tout le cas. Pour pouvoir bien distinguer les deux produits, il est important de connaître la notion de drogue et les normes en vigueur en France.


La particularité du CBD
La drogue est considérée comme une substance chimique qui contient de nombreux principes actifs lorsqu’elle est consommée. Ses effets altèrent les fonctions physiques et psychiques du consommateur. De plus, la drogue provoque la dépendance du corps de l’individu lorsqu’elle est consommée sous une certaine dose. La sensation de manque est ressentie par le consommateur si celui-ci ne prend pas la substance, ce qui le pousse à consommer une nouvelle fois le même produit.
C’est différent en ce qui concerne le CBD qui ne cause pas de dépendance ni d’accoutumance même s’il est consommé à plusieurs reprises. De plus, ses effets n’ont pas de conséquence sur les fonctions physiologiques et psychiques du consommateur. Au contraire, le CBD est réputé pour ses effets thérapeutiques qui permettent de traiter différents symptômes de maladies. Selon de nombreuses études réalisées, il est notamment efficace contre la maladie de Crohn, et la sclérose en plaques. De ces faits, le CBD est bien différent de la drogue récréative à fort taux de THC.


Les dispositions à prendre
Toutefois, il est essentiel de notifier que le CBD n’est pas un médicament et ne doit pas être considéré comme tel. Il doit être utilisé comme complément alimentaire et non comme traitement à part entière. Le consommateur doit alors effectuer fréquemment une activité physique et avoir un mode d’alimentation saine pour garder une bonne santé.
Par ailleurs, le taux de THC présent dans le cannabis le catégorise comme drogue en France. Les conséquences de cette molécule sur le consommateur sont néfastes pour son corps et son esprit. Mais le concept concernant le cannabis a été redéfini, et sa position en tant que stupéfiant a été discutée.


L’origine du CBD


Le cannabis récréatif est prohibé de façon catégorique en France, ce qui est différent par rapport au CBD. En effet, c’est la plante de chanvre, une espèce dérivée du cannabis qui donne cette substance. Le faible taux naturel de THC contenu dans cette plante lui confère un statut de cannabis thérapeutique réputé. La raison pour laquelle le cannabis est interdit de commercialisation dans différents pays est le THC appelé aussi « tétrahydrocannabinol » contenu dedans. C’est la principale cause des différents effets du cannabis. Il a notamment un effet euphorisant qui provoque le détachement de la réalité, la baisse de vigilance, ou encore des accidents au quotidien.
Par ailleurs, l’existence du CBD a été découverte en 1947, et considérée comme dangereuse pour la santé. Mais, les différentes études et découvertes scientifiques faites sur le sujet ont permis de comprendre les bienfaits du CBD dans les années 1960. Les propriétés antiépileptiques et anti-inflammatoires ont notamment été démontrées pendant les recherches. Toutefois, bien que le CBD soit découvert assez tard, cette substance a toujours été présente. En effet, la plante de chanvre où elle est extraite existe depuis longtemps. Le chanvre est réputé pour sa résistance aux aléas climatiques dans les endroits où cette plante pousse.


Le statut du CBD en France

Il a été difficile de se procurer du CBD auparavant, ce qui rendait ce produit inaccessible pour les individus qui souhaitaient l’utiliser à des fins thérapeutiques. Que ce soit pour les consommateurs, ou pour la commercialisation, la restriction associée au CBD a longtemps été interdite. Le gouvernement français est très strict en ce qui concerne la drogue surtout si elle est installée sur le territoire. Le cannabis et le CBD ne font pas exception concernant cette restriction.


Les normes en vigueur
Par ailleurs, le CBD est souvent confondu avec le cannabis récréatif par de nombreuses personnes. Les fleurs et la résine présente sur les plantes de chanvre peuvent prêter confusion, surtout pour les profanes. Le fait est que le CBD n’a jamais été une drogue, ses propriétés sont même aptes à contrer le THC et ses effets lorsqu’un individu a consommé du cannabis récréatif.
De nos jours, le CBD devient de plus en plus utilisé par de nombreux consommateurs en France et partout dans le monde pour son efficacité, qualifié par certains comme une « molécule miracle ». En effet, le CBD permet de guérir différentes maladies et symptômes, et peut libérer de la dépendance d’autres types de cannabis.
Toutefois, l’utilisation et la vente du CBD sont soumises à une réglementation rigoureuse. En effet, la commercialisation est possible sur le territoire français si le taux de THC présent dans le produit ne dépasse pas les 0,2 %. En ce qui concerne l’utilisation du CBD, sa consommation n’est pas autorisée lorsqu’elle est fumée par le consommateur. Pour pouvoir utiliser le CBD sans courir les risques de pénalité, il est préférable de les consommer grâce à une infusion, ou à l’aide d’un vaporisateur. De plus, le consommateur est responsable de l’utilisation du CBD après la vente, le vendeur n’est en aucun cas concerné.


Le statut juridique du CBD
Un fait intéressant est que le statut juridique du CBD n’est pas encore clair en France. En effet, il n’existe pas de texte de loi spécifique qui implique cette molécule. Cette situation est plutôt favorable en faveur du CBD à cause de son faible taux naturel de THC qui lui permet d’être consommé et commercialisé sous certaines conditions. De plus, l’Europe a récemment pris la décision d’être contre la prohibition du CBD en France. Et l’OMS a retiré le cannabis parmi les catégories des stupéfiants de façon officielle. Ces décisions jouent grandement en faveur du CBD qui séduit de plus en plus de personnes.